linkedin impactup twitter impactup rss impactup

Recruitment agency specializing in business development & consulting

Recruitment
Assessment
Selection
Consultancy

Recruiting Sales reps
Sales managers
Marketing personnel

Commerciaux : les rémunérations se stabilisent

Excepté pour les cadres chevronnés, l’heure n’est plus à la surenchère salariale. Si les rémunérations des commerciaux se stabilisent, le déplafonnement des parties variables est de plus en plus plébiscité pour pousser les professionnels de la vente à la performance. « Un bon commercial, ça n’a pas de prix », pourrait-on croire. Si les profils de cadres chevronnés ont en effet plus de cartes en main pour négocier leur salaire à la hausse, ils ne sont pas les rois du pétrole pour autant. Car en période d’incertitude économique, les budgets des entreprises sont tout sauf extensibles. Une étude publiée en mars dernier par le cabinet de recrutement Robert Walters abonde dans ce sens. Elle révèle que les revenus des postes de hauts managers commerciaux devraient globalement rester stables en 2012. Exception faite des directeurs des ventes retail, dont les rémunérations moyennes devraient connaître une évolution positive : entre 110 et 140 K€ en 2012, contre 100 à 120 K€ en 2011. Si les cadres commerciaux voient dans l’ensemble leurs salaires stagner, c’est en partie parce qu’ils n’ont pas réussi à tenir leurs objectifs l’an dernier. La partie variable reste négociable Frédéric Magnen, consultant au sein du cabinet Selescope, observe toutefois une tendance au déplafonnement des rémunérations variables. « Environ deux tiers de nos clients ont déplafonné les parties variables afin d’attirer et de fidéliser les bons profils de commerciaux », explique-t-il. Le groupe Kompass International et l’entreprise LivingSocial illustrent parfaitement cette tendance et proposent à leurs fonctions commerciales de jouir d’une rémunération à la hauteur des enjeux proposés. « Grâce au déplafonnement, un commercial grands comptes performant peut, au total, toucher jusqu’à 100 K€ annuels bruts », indique pour sa part Catherine Charlin, directrice commerciale de Kompass International. Un montant qui est toutefois difficilement atteignable, d’après Pascal Larue, fondateur du cabinet ImpactUp : « les entreprises restent prudentes par rapport au déplafonnement et calculent les objectifs à atteindre en fonction de leur marge, non de leur chiffre d’affaires… » Aurélie Tachot © CadresOnline – Mai 2012 - Article cadronline auquel nous avons participé

A lire aussi sur notre blog

Félicitations à notre Jeune Diplômée !

Nous sommes très heureux de vous annoncer qu’après une année d’intense travail, Séverine Mariotte devient notre première Jeune Diplômée. Après des études juridiques et une quinzaine d’années d’expérience commerciale, Séverine a rejoint notre...
En savoir plus

Le quotidien Les Echos récompense Impactup

Nous sommes très heureux de voir figurer Impactup au palmares du quotidien Les Echos qui récompense cette année les meilleurs cabinets de recrutement. Cet encouragement nous poussera à aller encore plus loin en 2018. Merci à tous nos clients et...
En savoir plus

Impactup recrute et déménage

Le cabinet Impactup recrute et s'installe au coeur du Marais à compter du 1er Décembre 2017.   Après 10 années de fidélité au 6ème arrondissement, notre siège traversera la Seine pour rejoindre un nouveau lieu stimulant et...
En savoir plus

Directeur régional - Compétences et qualités

Interview d'Emmanuel Laquerrière, associé du cabinet Impactup. 
En savoir plus

1000 Followers !

Il y a un an presque jour pour jour nous ouvrions notre page Linkedin, vous êtes aujourd’hui plus de 1000 à nous suivre ! Créée afin de communiquer à ses membres, l'actualité générale de notre cabinet, conseils, informations, ainsi qu'...
En savoir plus

Impactup aux Francofolies de La Rochelle

L'idylle entre Impactup et les Francofolies de La Rochelle se poursuit pour la 6ème année consécutive. Le cabinet est heureux de soutenir la création et le talent lors de ce bel événement où nos équipes seront présentes. Vive les...
En savoir plus